Comment choisir sa maternité ?

choisir sa maternité

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte… c’est déjà le moment de choisir votre maternité ! 

En France, les maternités sont nombreuses et différentes. Elles offrent une qualité de soins, une sécurité et un environnement médical sûr dont vous allez avoir besoin. C’est la raison pour laquelle, ce choix est une étape importante pour vous car il doit suivre vos besoins, vos envies et doit être conforme à ce que vous attendez d’une maternité.

Il vous sera possible d’accoucher à l’hôpital public (maternités publiques), en clinique (maternités privées), ou vous pouvez encore décider d’accoucher à la maison avec l’aide d’une sage-femme, bien que ce choix soit résolument rare. Dans tous les cas, prenez vite contact avec une maternité et réservez votre place sans perdre de temps. Les places sont limitées. 

Premiers Moments vous donne toutes les clés pour bien choisir votre maternité !

 

Les 3 types de maternité  

choisir sa maternité

En France, les maternités sont classées en trois catégories, selon leur équipement, afin de permettre à chaque future maman d’accoucher en toute sécurité et d’offrir à chaque nouveau-né, les soins adaptés.

  • La maternité de type 1, est la plus répandue sur le territoire. Elle prend en charge 90% des femmes enceintes ayant une grossesse sans facteur de risque particulier. Elle dispose d’une unité d’obstétrique et pratique les actes pédiatriques courants.

En cas de complication, elle permet d’assurer le transfert de la maman et de son enfant vers une maternité de type 2 ou 3, mieux à même de traiter les problèmes apparus lors de l’accouchement.

  • La maternité de type 2, dispose d’un service de médecine obstétrique et néonatale. Elle permet de prendre en charge les grossesses plus compliquées et les bébés nés prématurément, nécessitant des soins spécialisés et intensifs. 
  • Enfin, la maternité de type 3, située généralement dans les CHU, dispose en plus des deux autres, un service de réanimation néonatale. Elle est plus adaptée pour suivre les grossesse à risque et multiple. Elle permet d’accueillir les nouveau-nés très prématurés, présentant un risque important, notamment une prise en charge chirurgicale en cas de malformation.

Cependant, rassurez-vous, la maternité de type 3 peut accueillir toute future maman, qui souhaite accoucher en toute sérénité, même si sa grossesse se déroule normalement.

Les envies, les ressentis et les angoisses sont propres à chacune d’entre-vous. Alors, c’est à vous de décider dans quel type de maternité vous souhaitez accoucher.

 

Laquelle choisir ? 

choisir sa maternité

Le choix de la maternité est essentiel et indispensable pour le suivi de votre grossesse. Il vous permet de préparer sereinement votre accouchement et de trouver le lieu idéal pour l‘arrivée de bébé.

Plusieurs points sont à prendre en compte pour la choisir. Que ce soit votre lieu de résidence (en ville ou à la campagne), la durée du trajet jusqu’à la maternité, vos préférences personnelles, le cabinet de votre gynécologue, votre état de santé… votre choix sera influencé en fonction de tous ces paramètres.  

Il est important de choisir un établissement, qui pourra répondre à l’ensemble de vos interrogations et qui réponde à l’ensemble de vos besoins.

Par contre, ayez à l’esprit que ce choix peut être parfois orienté vers le seul établissement disponible.

 

Quel budget à prévoir selon la maternité ? 

budget

En France, accoucher dans une maternité publique sera intégralement pris en charge. En effet, la Sécurité Sociale rembourse à 100% les frais de maternité. Cependant, si vous décidez de prendre une chambre privée, une télévision ou encore un gynécologue bien spécifique, vous aurez sûrement des frais supplémentaires à régler.

En revanche, si vous décidez d’accoucher dans une maternité privée, les coûts peuvent varier en fonction des prestations que vous choisissez. Pour cela, il existe des maternités privées conventionnées et non conventionnées.

  • Dans une maternité privée conventionnée, les frais d’accouchement et de séjour sont remboursés par la Sécurité Sociale. Seuls les frais médicaux sont facturés. Par exemple, l’anesthésiste, le gynécologue ou le médecin pratiquent des dépassements d’honoraire. Prévoyez également, des frais de confort supplémentaires.

Notez qu’il est important de vérifier avant de vous inscrire, ce que prend en charge votre mutuelle pour éviter toute surprise  ! 

  • Dans une maternité privée non conventionnée, les frais d’accouchement sont très coûteux. De plus, les frais de confort, de séjour et médicaux sont surfacturés. 

Enfin, renseignez-vous, sur les tarifs, certaines cliniques font aussi payer les draps pour le bébé, ses couches, ou encore les serviettes hygiéniques.

 

Comment s’inscrire à la maternité ? 

Inscription maternité

Lors de votre inscription, vous devez présenter votre pièce d’identité, votre carte Vitale et votre carte de mutuelle. Selon la maternité que vous avez choisie, on vous demandera de remplir une fiche d’inscription à compléter avec le professionnel qui suivra votre grossesse et un livret sur l’organisation de votre séjour vous sera remis.

N’hésitez pas à consulter le site internet de votre maternité. Il vous donnera toutes informations complémentaires sur l’organisation, les différentes pratiques proposées ou encore les démarches à effectuer.

Enfin, il vous est conseillée de vous inscrire le plus tôt possible. Si vous souhaitez accoucher dans une maternité bien précise, prenez rendez-vous rapidement. Les places sont limitées surtout où il y a une forte concentration de population.

 

Que dois-je emmener à la maternité ?

valise de maternité

Bien qu’il est encore tôt pour y songer, préparer votre valise de maternité est une étape importante et essentielle. 

Si vous êtes perdue, vous ne savez pas quoi emmener et vous avez besoin de conseils, consultez notre article : “Quoi mettre dans ma valise de maternité ?” afin de vous guider en toute sérénité ! 

Pour conclure, n’ayez crainte (donner un chiffre sur un site avec lien d’un site externe) car les grossesses sont normales et aboutissent à la naissance d’un bébé en bonne santé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *