Coronavirus et confinement : accouchement avec ou sans papa ?

papa à l'accouchement

Enceinte en pleine épidémie du coronavirus et en plein confinement, vous vous posez plein de questions sur votre grossesse et surtout sur votre accouchement. Votre suivi de grossesse a été chamboulé pour répondre aux nouvelles exigences sanitaires et la même question vous trotte tous les jours dans la tête à l’approche de votre accouchement : « Vais-je devoir accoucher seule ? », « Mon conjoint va-t-il pouvoir être présent à la naissance ? ». Mais quelles sont vraiment les mesures restrictives mises en place ? On fait le point avec vous.

Vais-je devoir accoucher seule ?

Vous craignez d’être séparée de votre partenaire le jour J et vous entendez beaucoup de cas de figure différents. Certaines maternités interdisent la présence du père le jour de l’accouchement pour prévenir tout risque de contamination. Mais ne vous inquiétez pas, la plupart d’entre elles autorisent la présence du papa ou partenaire en salle de naissance sous certaines conditions (aucune entrée et sortie n’est tolérée par exemple).

sejourmaternite

Face à vos nombreuses inquiétudes, le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) a publié un communiqué le 27 mars 2020 dans lequel il préconise la présence du père ou partenaire lors de l’accouchement. En effet, celui-ci estime que « la composante humaine et familiale » est primordiale lors d’un tel évènement. C’est un principe de base qu’il ne faut pas oublier, même dans cette période difficile.

Quelles sont les mesures mises en place ?

Cette recommandation s’accompagne tout de même de nombreuses conditions à mettre en place pour éviter tout risque de contamination des soignants mais également des autres patientes.

accouchement

De cette manière, le CNGOF recommande ainsi « d’accepter l’accompagnant en salle de naissance à partir de la phase active de travail, sans possibilité de va et vient ». Par ailleurs, avant d’entrer en salle de naissance, les gestes barrières sont une nouvelle fois présentés et votre partenaire pourra rester dans la salle durant les deux heures qui suivent l’accouchement.

De plus, le communiqué précise qu’aucune sortie de la salle n’est acceptée pour quelque raison que ce soit, sinon elle sera considérée comme définitive (hormis pour aller aux toilettes).

Et pour mon séjour à la maternité ?

accouchement-maman-bebe-800

Dans les conditions actuelles, votre conjoint ne pourra pas rester avec vous pendant votre séjour à la maternité. Son départ devra se faire deux heures après la naissance de votre bébé et il reviendra vous chercher vous et votre petit bout au terme de votre hospitalisation. D’ailleurs, le CNGOF préconise « une sortie précoce » pour les nouveaux-nés et les mamans en bonne santé. En effet, ce séjour doit durer le moins de temps possible pour limiter les contacts avec des personnes infectées. Si habituellement on parle d’une durée de trois jours, actuellement le séjour est de deux jours maximum (dans les cas où tout le petit monde va bien).

Cependant, gardez à l’esprit que toutes les maternités mettent en place des protocoles différents concernant cette prise en charge de l’accouchement. Veillez donc à les questionner pour ne pas tomber de haut surtout si vous habitez dans une région particulièrement touchée. En Alsace par exemple, beaucoup de mamans vivent des accouchements sans leur partenaire. Le conjoint se voit donc obligé d’attendre la sortie de maternité pour faire connaissance avec son bébé. Mais rassurez-vous, vous ne serez pas seule et le personnel soignant restera aux petits soins pour vous. Dans certaines maternités, une personne se charge même de maintenir un appel vidéo avec votre conjoint tout au long de l’accouchement.

En dépit de tout ce contexte particulier, gardez à l’esprit que ce qu’il y a de plus important dans tout ça, c’est que vous et bébé soyez en bonne santé. Quelles que soient les conditions de votre accouchement, cette rencontre avec votre petit chou restera à jamais l’un des plus beaux moments de votre vie.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *