Quand partir à la maternité ?

quand partir à la maternité horloge

Comment savoir si c’est le bon moment de partir à la maternité ? Est-ce que ça se passe vraiment comme dans les films ? Avec soudainement des litres d’eau qui tombent au sol qui m’indiquent que c’est le moment d’aller de toute urgence à la maternité ? En réalité, cela se passe rarement comme ça. On vous donne toutes les clés pour savoir quand partir à la maternité !

Les premières contractions : comment les reconnaître ?

jourJ

Les premières contractions annoncent le début du travail. Mais pas de panique vous avez du temps devant vous ! En effet, pour un premier enfant, un accouchement dure généralement entre 8 et 10h. Vous avez donc le temps de voir arriver votre nourrisson. Au début, les contractions sont irrégulières et peu douloureuses (s’apparentent aux périodes menstruelles). Ensuite, celles-ci se rapprochent dans le temps, se régularisent et s’intensifient. Cette évolution peut durer un certain temps durant lequel vous pouvez vous relaxer (prenez un bain chaud par exemple). Il est important de mesurer le temps entre chaque contraction. Pour un premier enfant, il est préconisé de se rendre à la maternité lorsque les contractions surviennent toutes les 5 minutes et qu’elles deviennent douloureuses. Pour les naissances suivantes, les contractions sont généralement plus rapides. Vous pouvez partir à la maternité au bout d’une heure de contractions si celles-ci sont espacées de 10 minutes. Evidemment, si vous avez le moindre doute ou la moindre question, vous avez la possibilité d’appeler l’équipe de garde de votre maternité. Vous pouvez même arriver plus tôt à la maternité si cela vous rassure. Mais dîtes-vous qu’il vous sera toujours plus agréable de vous relaxer à la maison, en prenant une douche ou un bon bain chaud par exemple, plutôt que de patienter longuement dans une salle d’attente.

On me dit de ne pas confondre avec le faux travail, quelle est la différence ? 

Durant votre neuvième mois de grossesse, vous pouvez ressentir de vraies contractions alors que l’accouchement n’a pas commencé. Effectivement, ce faux travail se traduit par votre ventre qui se durcit 20 à 30 secondes toutes les 15 minutes environ. Ces contractions ne sont pas réellement douloureuses mais sont intenses et ont tendance à irradier vers le dos. A la différence des premières contractions, durant ce faux travail, les contractions ne s’accentuent pas. Elles ne sont pas régulières et ne sont pas plus intenses avec le temps. De plus, elles disparaissent rapidement de manière naturelle ou sous l’effet d’un médicament anti-spasmodique.

La perte du bouchon muqueux : qu’est-ce que c’est ?

jourJ3

Cette perte est également signe précurseur d’un accouchement. Le bouchon muqueux, comme son nom l’indique, permet d’obstruer le col de l’utérus. Il protège ainsi votre bébé de tout risque d’infection. Sa perte est synonyme d’une modification du col et donc d’un accouchement proche (dans les jours suivants). Ce bouchon sa caractérise par des sécrétions glaireuses qui peuvent parfois se mêler de sang. Vous pouvez d’ailleurs le perdre sans vous en apercevoir car il est indolore. Et pas d’inquiétude : bébé reste encore protégé par la poche des eaux.

Je perds les eaux, je dois filer à la maternité ?

La rupture de la poche des eaux est le dernier signe d’un accouchement imminent. Elle se caractérise par la perte soudaine du liquide amniotique. Celui-ci est indolore, incolore et tiède. En fonction des femmes, la quantité peut être plus ou moins importante et cette perte se fait en une ou plusieurs fois. Attention, car à partir de ce moment le risque d’infection est plus élevé. Il est donc temps de mettre une protection hygiénique et de partir immédiatement vers la maternité même si vous n’avez pas encore de contractions. En général, le travail commence naturellement quelques heures après cette perte. D’autres cas de figure existent mais nécessitent quand même immédiatement la prise en charge par la maternité. La poche peut seulement se fissurer. Vous pouvez donc avoir uniquement de légères pertes souvent assimilées à la perte du bouchon muqueux ou à des fuites urinaires. La poche peut même rester intacte jusqu’à l’accouchement. On dira ainsi que le bébé naît « coiffé ». Dans ce cas, il faut principalement se fier aux contractions. 

Et quant à ma forme le jour J ?

jourJ4

Vous êtes toutes différentes, vos humeurs et vos réactions le sont aussi. Il n’existe pas un modèle « type ». Certaines futures mamans se sentent très fatiguées, nauséeuses ou encore chamboulées le jour J. A contrario, d’autres sont dynamiques, très en forme et parfois prises d’un besoin de rangement. Le tout est de vous écouter, chacune ressent et vit cette journée différemment.

 

C’est le moment de vérifier une dernière fois votre valise !

premiers moments3603

Avez-vous pensé à tout pour que bébé ne manque de rien ? Vérifiez que votre valise contienne bien : cinq bodies, cinq pyjamas, une tenue de sortie, trois langes et bavoirs, une gigoteuse, un petit bonnet, un doudou, une sucette et une cape de bain. Généralement votre maternité vous en fournit mais vous pouvez également prévoir des couches, du gel corps et cheveux et de la crème hydratante. Votre valise n’est pas terminée ? Il est temps de la finaliser. Ça tombe bien, nous sommes spécialisés dans les préparatifs pour l’arrivée de bébé. Tous nos produits ont été conçus avec l’aide de professionnels de santé et sont en coton biologique pour éviter tout risque d’irritation de la peau fragile de bébé. Pour finaliser votre valise, c’est par ici !

 

Dans tous les cas, soyez rassurée, votre bébé ne pointera pas le bout de son nez sans vous prévenir ! Ecoutez votre corps et comptez sur votre partenaire pour être réactif au au moment où il faut filer à la maternité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *