Tout savoir sur le test de grossesse

Fiable et rapide, le test de grossesse urinaire vous permet de savoir si vous êtes enceinte. Mais comment ça marche ? Que faire si je suis enceinte ? 

Comment fonctionne le test de grossesse ? 

test de grossesse

Le test de grossesse urinaire détecte la présence d’hormone béta-hCG dans l’urine. Cette hormone, qu’on appelle hormone de la grossesse, apparaît dans l’organisme dès la fécondation. Cependant, elle n’est détectable par le test de grossesse qu’à partir du 8ème jour après la fécondation et augmente fortement le premier trimestre de la grossesse. Mais comment ça marche ? Les tests de grossesse sont à usage unique et fonctionnent plus ou moins de la même manière. Il vous suffit de placer le testeur dans un flacon d’urine ou sous le jet d’urine. Puis, selon les tests, il faudra attendre 1, 3 ou 5 minutes avant d’avoir le résultat. Certains tests de grossesses indiquent positif (enceinte) par la présence de deux barres plus ou moins colorées ou des signes « + + ». D’autres encore écrivent clairement « ENCEINTE ». Si vous êtes négatives (pas enceinte), vous trouverez respectivement une seule barre colorée ou le signe « – » ou encore la mention « PAS ENCEINTE ». 

Un test de grossesse acheté en grande surface ou en pharmacie coûte entre 3€ et 12€ et il n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale en France. Vous pouvez en demander un gratuitement à un centre du Planning Familial près de chez vous

Quand peut-on faire un test de grossesse ? 

Photos pour l'article-4

Si vous désirez savoir si vous êtes enceinte alors vous pouvez faire un test de grossesse quand vous le souhaitez. Toutefois, il sera plus fiable en matinée. En effet, l’urine du matin, en particulier la première urine de la journée, est plus concentrée en hormone béta-hCG. Le testeur aura donc plus de chance de détecter l’hormone en cas de nouvelle grossesse. Si vous le faites dans la journée, assurez-vous de ne pas avoir trop bu : l’hormone sera moins concentrée dans l’urine et donc, moins détectable par le test. Pour que le test soit correctement effectué, il est nécessaire d’avoir un taux de béta-hCG détectable par le testeur. Il est donc inutile d’effectuer le test juste après un rapport. Attendez plutôt 3-4 jours après la date prévue des règles. Il n’y a pas plus de contraintes à savoir sur le test de grossesse, il est rapide à effectuer et vous pouvez le trouver en pharmacie et en grande surface. Si vous ne savez pas quel test de grossesse choisir, vous pourrez toujours demander conseil à votre pharmacien(ne). 

Les résultats possibles, et après ?

Photos pour l'article-3

Vous l’avez compris, deux résultats sont possibles à l’issue du test : négatif (pas enceinte) ou positif (enceinte). D’autant plus qu’aujourd’hui, les tests sont fiables à 99%. Les « faux positifs » sont très rares tout comme les « faux négatifs ». 

  •     Mon résultat est négatif (pas enceinte)

Si c’est votre premier test de grossesse, nous vous conseillons d’en effectuer un deuxième une semaine plus tard, pour être sûre du résultat. En effet, si le test de grossesse est effectué trop tôt, le testeur ne peut pas détecter l’hormone béta-hCG car celle-ci est sûrement insuffisante dans l’urine. En l’espace de quelques jours, cette dernière augmente fortement (surtout lors des premiers jours de grossesse) et refaire un test est utile. Si, lors de ce deuxième test, vous restez négative, alors vous n’êtes pas enceinte. N’oubliez pas de lire l’intégralité de la notice du test de grossesse et de le suivre correctement pour des résultats plus fiables. Vous pouvez être un « faux négatif » (vous êtes enceinte mais le test est négatif) si vous ne respectez pas le temps de pause inscrit sur la notice, par exemple. 

  •     Mon résultat est positif (enceinte) 

Félicitations, vous êtes enceinte ! La prochaine étape ? Prenez un rendez-vous chez un médecin ou une sage-femme. Ce dernier vous fera une ordonnance pour une prise de sang pour un premier examen. Ce sera aussi l’occasion pour les experts santé de savoir la quantité de béta-hCG dans votre sang et de prévoir une date d’accouchement. C’est le début de la grande aventure ! 

Toutefois, il existe des cas rares de « faux positifs » (vous n’êtes pas enceinte et votre test est négatif). Ces derniers sont encore plus rares que les « faux négatif ». Voici les cas où vous pourriez être un « faux positif » : 

      Traitement dont le médicament contient l’hormone béta-hCG. 

       Récemment enceinte (accouchement récent, après une fausse couche ou un avortement). 

       Kyste ovarien rare

 

Désormais, le test de grossesse n’a plus de secret pour vous. Quel que soit le résultat de votre test, vous pouvez toujours prendre rendez-vous avec un expert santé pour faire le point sur la suite. Ces derniers ne sont pas là pour vous juger, ils vous guideront avec bienveillance. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *