Peut-on faire du sport enceinte ?

femme enceinte sport

Vous attendez un heureux événement et vous avez quand même envie de faire du sport ? Pas de panique, vous pouvez vous épanouir dans votre grossesse tout en pratiquant une activité physique. Le tout, c’est d’adapter les activités et leur intensité en fonction de votre état de santé. Voilà toutes les informations qui vous sont utiles pour continuer (ou commencer) à faire du sport pendant votre grossesse !

Quels sont les bienfaits de la pratique d’une activité physique ?

Si elle est contrôlée, la pratique d’une activité physique ne peut être que bénéfique pour vous et votre bébé.

Tout d’abord, choisissez une activité qui vous plaît et qui vous détend ! De cette manière, votre cerveau va libérer des substances chimiques (les endorphines) qui vont agir favorablement sur votre moral et sur votre confiance en vous ! La pratique d’une activité sportive vous permet ainsi de rester positive, de garder un bon état psychologique et de réduire tout le stress lié à la grossesse. D’ailleurs, le baby-blues touche davantage les mamans qui ont été inactives durant leur grossesse.

gym femme enceinte

Le sport possède également d’autres bienfaits qui concernent la prévention ou le traitement de certaines maladies fœto-maternelles comme par exemple le diabète gestationnel.

De plus, la pratique d’une activité sportive permet d’éviter une prise de poids excessive pendant et après la grossesse. Pour les femmes en surpoids ou à risque d’obésité, le risque de complication peut ainsi être limité.

L’activité physique vous aide également à récupérer plus aisément la fonctionnalité de votre périnée après l’accouchement. Celle-ci favorise aussi votre circulation sanguine, améliore votre posture et tonifie vos muscles. Grâce à cela, vous diminuez les risques de complications veinales et les risques de crampes et de douleurs lombaires.

Quelles précautions prendre ?

Que vous soyez sportive ou non, vous devez avant tout vous écouter pour préserver votre santé et celle de votre petit bout.

La première chose à faire est de consulter votre médecin (ou gynécologue, ou sage-femme). Effectivement, il doit être au courant de votre pratique sportive quotidienne pour vous conseiller et vérifier qu’elle n’est pas contre-indiquée. Chaque cas est différent mais il est important de respecter certaines petites règles.

N’entreprenez pas de régime alimentaire strict. En tentant de garder votre silhouette, vous risquez de générer un éventuel retard de croissance fœtale pour votre bébé.

Ensuite, respectez vos limites ! Au moindre essoufflement, ralentissez. Car tout excès peut s’avérer être dangereux et entraîner un risque d’hypoxie (un manque d’oxygène).

marche femme enceinte

L’hydratation est évidemment primordiale : buvez avant, pendant et après l’effort.

Pensez également à un petit en-cas pour prévenir tout petit coup de mou.

Une dernière recommandation concerne la durée de la pratique. Si vous ne présentez aucun trouble pathologique, vous pouvez pratiquer de nombreux sports à raison de 30 minutes par jour. Veillez à adapter les séances en fonction de l’avancée de votre grossesse ! Dès le  3èmemois de grossesse vous devez réduire le niveau de l’intensité au fur et à mesure pour arriver à un arrêt complet au 9èmemois.

Quels sont les sports les plus adaptés ?

La pratique de plusieurs sports sont recommandés pendant votre grossesse. Parmi eux, on peut citer :

  • la marche : bonne façon de bouger, elle ne présente aucun risque pour vous ou pour bébé. Elle active votre circulation sanguine, votre respiration et le fonctionnement de votre intestin.
  • la natation : ou l’aquagym, est un des sports les plus conseillés avec la

    natation femme enceinte

    marche. En plus d’être apaisante, elle améliore votre respiration, fait travailler votre périnée et renforce vos muscles.
    Cependant, évitez de vous baigner dans une eau dont la température est trop froide. Elle ferait baisser votre température corporelle et donc forcément celle du fœtus.

  • la gymnastique d’entretien : ces séances doivent être courtes, douces et ne doivent contenir aucun entraînement abdominal.
  • le yoga prénatal : en plus d’être un sport, il est une excellente préparation à l’accouchement. Il possède quasiment les mêmes vertus que la natation.
  • la méthode Pilates : vous permet de gérer votre respiration et d’alléger certains de vos maux liés à la grossesse.

Certains cas entraînent-ils un arrêt complet du sport ?

femme-enceinte-sage-femme

C’est évidemment votre médecin qui sera le plus à même de vous répondre mais voici quand même quelques informations utiles pour vous.

En cas de grossesse gémellaire ou multiple, il est très probable qu’il vous déconseille la pratique d’une activité sportive.

Par ailleurs, certaines pathologies de la femme enceinte peuvent être les facteurs d’un arrêt de l’activité. Une perte de liquide amniotique, un risque d’accouchement prématuré, une hypertension de la grossesse, un retard de croissances intra-utérin ou encore une anémie sévère en sont des exemples.

Quelles sont les activités déconseillées ?

Pratiquer une activité sportive, oui, mais certaines sont tout de même à éviter. Parmi elles, on retrouve notamment les sports de combat, de contact ou les sports collectifs (volley, handball..). Les chocs sont trop dangereux. Les activités où le risque de chute est présent sont également à bannir comme l’équitation, le ski, le vélo (type VTT) ou encore l’escalade. L’athlétisme doit être également stoppé au terme du deuxième mois de grossesse. On évite aussi tous les sports d’endurance de haute intensité, la corde à sauter, le trampoline, le tennis… Toutes les activités qui mettent en jeu un exercice de saut font pression sur le périnée. L’aérobic quant à lui engendre un risque d’accouchement prématuré. Enfin, la plongée sous-marine est également contre-indiquée car il existe un risque d’hypoxie et de malformation du foetus.

Dans tous les cas, l’important est de vous fier à l’avis de votre médecin et d’écouter votre corps ! On est sûrs que vous avez de l’énergie à revendre et que vous allez être une maman radieuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *